L’Antarctique

Le continent antarctique peut se découvrir facilement par la mer. A moins de se lancer dans une expédition à ski de plusieurs semaines, c’est d’ailleurs l’unique moyen de le visiter. En revanche son accès reste très limité, s’effectuant uniquement par l’Australie ou l’Amérique du Sud, au cours de l’été austral de novembre à mars.

Notre sélection de voyages en Antarctique

Depuis l’Amérique du Sud :

C’est le voyage le plus classique, proposé par de nombreux voyagistes. D’une durée de 5 à 12 jours, il commence en général de la ville d’Ushuaïa en Argentine. Après 2 jours de mer et une distance de 1 000 kms, il est ainsi possible de visiter de nombreux endroits dans les Iles Shetland du Sud et en péninsule Antarctique. Ce coté-ci de l’Antarctique est très montagneux (jusqu’à 2 800 m d’altitude) et compte de nombreuses baies et chenaux, cernés de glaciers vêlant d’innombrables icebergs. La péninsule est ainsi l’une des plus belles régions du continent ! Autre intérêt : une faune facilement observable (manchots par milliers, phoques, baleines régulières…).
Il faut compter 2 jours à l’issue de ce périple pour regagner Ushuaïa. A noter la variante passant par les îles Malouines et la Géorgie du Sud (voir rubrique Le subantarctique).

Carte de la péninsule antarctique
Acheminement depuis Paris : Paris-Buenos Aires (13h d’avion), Buenos Aires-Ushuaia (4h d’avion).

☞ Points forts : manchots, phoques, icebergs, glaciers, paysages somptueux
☞ Points faibles : faible biodiversité, sauf pour le voyage passant par la Géorgie du Sud (voir rubrique Le subantarctique)

Paysage en péninsule Antarctique Phoques crabiers en Antarctique
Manchots papous en Antarctique Iceberg tabulaire en Antarctique
Paysage d'Antarctique Baleine à bosse en Antarctique

Depuis l’Australie ou la Nouvelle-Zélande :

C’est un voyage long (et donc cher) mais fantastique de 25 à 30 jours qui vous emmène en bordure du continent antarctique. Le départ de ce voyage a lieu soit de Hobart en Tasmanie, soit d’Invercargill en Nouvelle-Zélande. Seuls deux voyagistes anglophones proposent ce voyage, avec parfois un groupe francophone à bord accompagné d’un ou plusieurs guides. Il s’agit du voyage le plus reculé qu’il soit possible d’effectuer, mais aussi le plus riche au niveau de la faune, de la flore et de l’histoire. En effet, sur le trajet vers l’Antarctique, des arrêts aux îles néozélandaises et australiennes de Macquarie, Campbell, Auckland et Snares sont également effectués. Ces îles sont des paradis pour les animaux et les plantes, où tout curieux de nature trouvera son compte (voir rubrique « Le subantarctique »).
Une fois en Antarctique, selon les voyages, différents sites historiques sont visités comme les cabanes des explorateurs Scott, Shackleton ou encore Mawson et parfois même des bases scientifiques (Dumont d’Urville pour la France et Mac Murdo pour les USA). Enfin, il y a en général beaucoup de banquise ainsi que de gigantesques et spectaculaires icebergs provenant de la plateforme de glace de Ross.

Carte de l'Antarctique de l'Est
Acheminement depuis Paris : Paris-Singapour (13h d’avion), Singapour-Sydney (8h d’avion), Sydney-Hobart (4h d’avion).

☞ Points forts : oiseaux (manchots, albatros, pétrels), phoques et otaries, glaces (icebergs et banquise), voyage hors du commun bien loin des parcours des autres voyagistes
☞ Points faibles : beaucoup de temps en mer dans des conditions parfois difficiles, tarif élevé

Cabane de Scott au cap Evans Icebergs en mer de Ross
Orques en mer de Ross Mont Erebus en Antarctique
Manchots Adélie en mer de Ross Banquise en mer de Ross

– Le demi-tour de l’Antarctique :

Environ tous les 2 à 5 ans, un voyage faisant un demi-tour complet de l’Antarctique est organisé. Celui-ci part d’Australie (ou d’Amérique du Sud) pour se terminer en Amérique du Sud (ou en Australie). Il s’agit d’un voyage exceptionnel de part sa durée (1 mois en général), la variété de paysages observés (montagnes de la péninsule, plateau glacé de la côte Est), des activités proposées et enfin de la biodiversité qu’il est possible de rencontrer (mammifères marins et oiseaux).

☞ Points forts : oiseaux (manchots, albatros, pétrels), phoques et otaries, glaces (icebergs et banquise), voyage hors du commun bien loin des parcours des autres voyagistes
☞ Points faibles : beaucoup de temps en mer dans des conditions parfois difficiles, tarif élevé

Carte des voyages autour de l'Antarctique

Autre :

Des voyages terrestres sont également possibles sur la calotte glaciaire. Il existe un camp en Terre de la Reine Maud au sud de l’Afrique du Sud et un autre au sud de la mer de Weddell. De ces camps de base, sont proposées différentes activités : ski, alpinisme, exploration, survols en avion…

☞ Points forts : visite de colonie de manchot empereur, intérieur du continent, paysage, calotte glaciaire, visite de base scientifique
☞ Points faibles : bonne condition physique, peu ou pas d’animaux, tarif très élevé

Carte des camps en Antarctique
Wichaway Camp en Terre de la Reine Maud Montagne en Terre de la Reine Maud

Notre sélection de voyages en Antarctique
☞ Pour voir des photos d’Antarctique, rendez-vous dans la photothèque



500790c96073ed5c383d3ed526b790f2DDDDDDDDDDDDDDDDDDD